20
Juillet
2020
|
15:25
Europe/Amsterdam

Une future finale à distance pour le Grand Prix Lexus Design Award 2020

Résumé
  • La sélection du lauréat du Grand Prix Lexus Design Award 2020 s’effectuera en mode distanciel en août, et le nom du vainqueur sera annoncé le 1er septembre.
« Nous avons dû faire face cette année à des circonstances tout à fait exceptionnelles, explique Brian Bolain, Directeur général du Marketing et des Relations Presse chez Lexus International. Mais Lexus reste fidèle à la mission première du concours : aider les créateurs de demain en offrant un tremplin à leur carrière. »

Sur les 2 042 candidatures reçues de 79 pays, un record pour le concours, un seul gagnant décrochera le Grand Prix. Le processus de « sélection virtuelle » mettra les six finalistes en contact avec le prestigieux jury composé de Paola Antonelli, Jeanne Gang, John Maeda et Simon Humphries. Ces jurés baseront leur décision sur trois critères fondamentaux de la marque Lexus : Anticiper, Innover et Captiver, tout en favorisant un design au service d’un avenir meilleur.

« Les grands designers s’épanouissent dans les situations difficiles, où ils aident les individus et la société à gérer des changements inattendus, commente Paola Antonelli. Les finalistes de cette année ont déjà réussi une première épreuve de poids en poursuivant leur travail malgré le contexte inédit. Nous regretterons de ne pas pouvoir les rencontrer en personne, mais nous sommes impatients de découvrir leurs expériences et leur vision nouvelle qu’ils apporteront à la sélection virtuelle du Grand Prix. »

En janvier dernier, les six finalistes se sont rendus à New York pour des ateliers où ils ont pu dialoguer avec quatre mentors de renom – Joe Doucet, Bethan Gray, Philippe Malouin et Shohei Shigematsu –, qui ont apporté leur sagesse et leurs expertises personnelles. L'atelier a eu pour cadre INTERSECT BY LEXUS-NYC, l'espace lifestyle de la marque. Dans les mois suivants, les finalistes ont bénéficié des conseils et du soutien de leurs mentors respectifs à travers des échanges en ligne. Ces séances continuent de stimuler leur créativité, alors qu’ils finalisent leurs travaux à quelques semaines des délibérations du jury. Les quatre mentors participeront eux aussi à la grande finale virtuelle.

 

Les finalistes du Lexus Design Award 2020

  • Biocraft de Sutherlin Santo (États-Unis)
  • Feltscape, de Théophile Péju et Salvatore Cicero (France, Italie / basés au Royaume-Uni)
  • Flash Pak, de Yaokun Wu (Chine / basé aux États-Unis)
  • L.I.C.K., d’Irina Samoilova (Russie)
  • Open Source Communities, de BellTower (Kenya)
  • Pursewit, d’Aqsa Ajmal (Pakistan)

 

Un trophée du Grand Prix, créé par Hideki Yoshimoto, sera dévoilé lors de l’annonce du gagnant en septembre. Yoshimoto a lui-même remporté le tout premier Lexus Design Award en 2013, avant de devenir un designer renommé. Il travaille aujourd’hui à Londres pour de grandes marques internationales. Le trophée, qui reflètera ses compétences techniques et son attachement au savoir-faire traditionnel japonais Takumi, sera repris lors des prochaines éditions du concours.

 

Les inscriptions à la session 2021 du Lexus Design Award ouvrent aujourd’hui pour se clore le 11 octobre. Les noms des jurés et mentors seront annoncés cet automne.

 

Retrouvez toutes les informations et les photos sur : LexusDesignAward.com

Hashtag officiel : #LexusDesignAward

 

 

À propos du Lexus Design Award

Le Lexus Design Award est un concours international de design créé en 2013, destiné à la génération montante de designers du monde entier. Avec cette initiative, Lexus cherche à encourager les idées qui servent la société en soutenant des créateurs dont les travaux peuvent améliorer l’avenir. Pour chacun des six finalistes, c’est une occasion unique d’avoir pour mentor un designer de renommée mondiale qui l’aidera à produire des prototypes du concept proposé, puis de les exposer dans le cadre de la Semaine du Design de Milan, l’une des plus grandes manifestations internationales consacrées au design.

 

Les finalistes du Lexus Design Award 2020

 

Titre de l’œuvre : Biocraft

Les matériaux avancés Biocraft sont fabriqués à partir de biopolymères naturels au moyen d’une technique émergente. Leurs facultés profitent à la santé et à l’environnement. Ils visent à remplacer les matériaux inertes du quotidien par d’autres qui interagissent avec le milieu environnant en piégeant le CO2 présent dans l’air puis, au compostage, diffusent des nutriments dans le sol.

Artistes : Sutherlin Santo

Pays : États-Unis

Paul et Garrett Sutherlin Santo sont designers à Los Angeles. Leur travail consiste à imaginer un avenir où le design établirait des liens symétriques avec la nature et la technologie, en explorant la relation entre les processus numériques émergents, les matériaux éco-responsables et les techniques traditionnelles.

 

Titre de l’œuvre : Feltscape

Feltscape est un nuage respirant qui incarne la notion d’isolation. Il est réalisé en feutre et bioplastique recyclé à l’aide une technique robotisée innovante. Grâce à la présence de détecteurs et de mécanismes cinétiques, le nuage suit la respiration du visiteur présent à l’intérieur : le rythme de la membrane s’accélère ou ralentit progressivement, en incitant celui-ci à inspirer/expirer plus lentement.

Artistes (pays) : Théophile Péju (France) et Salvatore Cicero (Italie)

Travaillent au Royaume-Uni

Architectes basés à Londres, Théophile Péju et Salvatore Cicero sont tous deux diplômés de la Bartlett School of Architecture - UCL, où ils ont poursuivi des recherches sur les textiles composites. Leur approche du design combine l'artisanat traditionnel et les techniques novatrices de fabrication robotisée.

 

Titre de l’œuvre : Flash Pak

Facilement atteignables grâce à leur installation sur des poteaux de réverbère, les gilets de sauvetage Flash Pak peuvent être d'un précieux secours en zone inondable. Puisqu’il flotte, le gilet reste accessible à la surface quel que soit le niveau de l’eau.

Artiste : Yaokun Wu

Pays : Chine / basé aux États-Unis

Yaokun Wu est étudiant en design industriel au Pratt Institute de Brooklyn, à New York. Il se sent redevable de tout ce que la société lui apporte et souhaite mettre le design au service des personnes qui en ont le plus besoin. Selon lui, le design est partout mais seules les créations capables d’apporter un réconfort resteront dans les mémoires.

 

Titre de l’œuvre : L.I.C.K.

L.I.C.K. est une solution portative de toilette corporelle destinée aux personnes dans l’incapacité de prendre une douche ou un bain. Elle s’inspire du mode de toilette des chats : leur langue. Comme celle-ci, la surface nettoyante souple possède des zones de dureté différente et des cavités en U formant des papilles.

Artiste : Irina Samoilova

Pays : Russie

Irina Samoilova crée des objets et des meubles. Elle est actuellement en master à l'Académie d'État Stroganov de Design et Arts appliqués à Moscou, dans le département design mobilier. Avant de débuter une création, elle commence par étudier les formes animales et la façon dont elles opèrent dans la nature.

 

Titre de l’œuvre : Open Source Communities

Ce projet propose un moyen rationnel d’implanter des communautés dans les pays en développement, grâce à des plans d’habitat en libre accès. Les concepteurs réfléchissent à la façon d’améliorer et d’adapter ces plans pour créer des maisons à la fois connectées et durables.

Collectif BellTower : John Brian Kamau, Joyce Wairimu Gachiri, Ian Githegi Kamau, Esther Wanjiku Kamau et Arvin Booker Kamau

Pays : Kenya

Le collectif BellTower a été créé en 2014 afin d'exploiter des systèmes et des technologies « open source » pour résoudre des problèmes. Cette équipe aux compétences multiples (gestion des risques, informatique, conception, gestion de projet et stratégie) se propose de bâtir un modèle de communauté en libre accès pour répondre aux besoins de particuliers, d'entreprises ou d’industriels.

 

Titre de l’œuvre : Pursewit

Avec ses lignes épurées, le Pursewit donne envie de se mettre à la couture !

Cette machine à coudre pour malvoyants simplifie son utilisation en la rendant plus intuitive et plus tactile.

Artiste : Aqsa Ajmal

Pays : Pakistan

Aqsa Ajmal est diplômée en design industriel de la National University of Sciences and Technology. Elle est convaincue que le design peut résoudre les problèmes, en permettant de passer de l’idée à la concrétisation. Grâce à son expérience en matière de design, elle espère améliorer les liens entre les individus et les objets.

 

Le jury du Lexus Design Award 2020

Paola Antonelli

Conservatrice en chef du département Design et Architecture du MoMA à New York. Paola Antonelli est Conservatrice en chef du département Design et Architecture du MoMA (Museum of Modern Art), dont elle est aussi fondatrice et directrice de la Recherche & Développement. Elle entend promouvoir la compréhension du design, jusqu’à la reconnaissance universelle de son influence positive sur le monde. Son travail explore l’incidence du design sur le quotidien, en y englobant souvent des objets et des techniques laissés pour compte et en mariant design, architecture, art, science et technologie. Elle a été commissaire de diverses expositions, a écrit plusieurs ouvrages, donné des conférences dans le monde entier et enseigné dans plusieurs écoles, dont Harvard et UCLA. Après la XXIIe Triennale de Milan, une édition 2019 placée sous le thème « Broken Nature » et dédiée au concept de « restorative design » (design réparateur), Paola travaille maintenant sur différents projets : Material Ecology, une exposition sur le travail de l’architecte Neri Oxman qui ouvrira ses portes au MoMA en février 2020 ; de nouvelles séances de ses « R&D Salons » au MoMA ; et enfin deux ouvrages : une collection d’essais sur le design contemporain ainsi que Design Bites, un livre sur des aliments pris aux quatre coins du globe pour illustrer le design.

 

Jeanne Gang

Architecte, Fondatrice, Directrice associée du Studio Gang. Jeanne Gang, Fellow of the American Institute of Architects (FAIA), est la fondatrice, directrice et associée du Studio Gang, un cabinet d’architecte et de design urbain de renommée internationale. Son approche dépasse les limites classiques de l’architecture pour privilégier les relations entre les individus, les communautés et leur environnement. Distingué par plusieurs prix, son portfolio diversifié couvre les Amériques et l’Europe. Citons notamment l’Aqua Tower de Chicago, une extension du American Museum of Natural History de New York et la nouvelle ambassade des États-Unis à Brasilia. Récipiendaire du Prix MacArthur Fellow et Professor in Practice of Architecture à la Harvard Graduate School of Design, Jeanne a été classée parmi les personnalités les plus influentes du monde par le magazine Time. Elle a remporté récemment sa plus importante commande : le terminal international de l’aéroport O’Hare à Chicago, d’une superficie de 20 hectares.

 

John Maeda

Artiste, graphiste, Directeur expérience utilisateur en digital chez Publicis Sapient. John Maeda est un artiste, graphiste, enseignant et chercheur de renommée internationale. Il a été récemment nommé Directeur expérience utilisateur en digital chez Publicis Sapient, la plateforme technologique, numérique et de consulting de Publicis Groupe. Il a aussi travaillé chez Automattic, la société-mère de WordPress.com et chez Kleiner Perkins, une entreprise de capital-risque. Il a occupé une chaire de recherche au MIT Media Laboratory et a été président de la Rhode Island School of Design. Classé parmi les « 75 personnalités les plus influentes du XXIe siècle » par le magazine Esquire, Maeda puise dans ses multiples expériences – ingénieur diplômé du MIT, designer primé et dirigeant d’entreprise – pour rapprocher à grande échelle les hommes et les idées. Il est l’auteur de plusieurs livres célèbres, entre autres The Laws of Simplicity et Redesigning Leadership. Son dernier ouvrage, How to Speak Machine, est sorti en librairie en novembre 2019. John a donné des conférences dans le monde entier, de Davos à Pékin en passant par São Paulo et New York. Les vidéos de ses conférences TED ont été vues par des millions d’internautes.

 

Simon Humphries

Directeur du Toyota & Lexus Global Design. Entré dans le Groupe en 1994, Simon Humphries dirige à l’échelon mondial le design des deux marques depuis 2018. À ce titre, il cherche à exprimer les valeurs spécifiques de Lexus sous forme d'une philosophie de marque, en y intégrant une référence culturelle claire à son héritage japonais et en fixant une orientation stylistique qui soit pertinente pour les automobilistes du monde entier.

 Il est notamment à l’origine du choix de la calandre en double trapèze qui est devenue emblématique de la marque. En 2016, il a pris la présidence du bureau du centre de design ED2 (Toyota Europe Design Development) basé à Sophia-Antipolis. Son équipe y a mené le développement de concepts tels que l’e-Palette Toyota, dans le cadre de la transition du groupe qui passe du statut de constructeur automobile à celui d’entreprise de mobilité. S. Humphries a débuté sa carrière dans le design en 1988 lorsqu'il a été lauréat d'une bourse octroyée par la Royal Society of Arts au Royaume-Uni pour Product Design. Ce prix lui a donné l'occasion de travailler pour Sony, ce qui a suscité chez lui la passion de vivre et de travailler au Japon. Pendant son temps libre, Humphries pratique la menuiserie et restaure une ferme japonaise centenaire.

 

Les mentors du Lexus Design Award 2020

Joe Doucet

Fondateur de Joe Doucet X Partners. Designer, entrepreneur, inventeur et directeur artistique, Joe Doucet est aujourd'hui l'un des talents créatifs les plus recherchés d’Amérique. Après un diplôme de l'Art Center College of Design, il a vite commencé à exporter sa vision des objets, du mobilier, de l'environnement et de la technologie pour trouver, par le biais du design, des réponses aux enjeux quotidiens et sociétaux. Habile synthèse de la fonction et de l’attrait visuel, son travail véhicule en outre différents niveaux de lecture. Doucet croit que le design et surtout, la réflexion du designer peuvent jouer un rôle plus important dans l'innovation et la résolution de problèmes, parallèlement à l'esthétique. Il est détenteur de nombreux brevets pour ses créations et inventions. Ses travaux ont été exposés dans le monde entier, entre autres au Musée du Design de Londres et à la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne. Il a reçu de nombreux prix internationaux, dont le World Technology Award for Design Innovation et de nombreux Good Design Awards. Il est par ailleurs l’unique Avant Guardian for Design jamais nommé par Surface Magazine. En 2017, J. Doucet a été lauréat du Prix national de design Smithsonian Cooper-Hewitt en qualité de designer produits - la plus haute distinction dans ce domaine. En tant qu'entrepreneur enfin, il a créé et lancé une myriade d'entreprises visant à rendre le monde meilleur grâce au design, notamment OTHR et Citizen A.

 

Bethan Gray

Directrice Artistique, Bethan Gray Design. Installée à Londres, Bethan Gray compte parmi les designers de meubles et d'articles ménagers les plus célèbres du Royaume-Uni. Elle a reçu 4 prix, Elle Decoration British Design, dont le très convoité Best British Designer. Son travail a fait l'objet de nombreuses publications dans les médias internationaux et d’expositions à Londres, Milan, Paris, New York et Dubaï.

Bethan a parcouru les continents, inspirée par l’amour du voyage, de l'art et de la culture. Aujourd'hui, sa mission consiste à insuffler un caractère contemporain aux techniques traditionnelles. Convaincue que l’on peut raconter des histoires par l’entremise de l'artisanat et du design, elle a monté des coentreprises basées sur la confiance et le respect mutuel. Celles-ci soutiennent plus de 400 maîtres-artisans dans le monde.

Fondé en 2008, le studio Bethan Gray Design crée des collections de meubles et d'accessoires de luxe fabriqués à la main – des pièces commercialisées par des distributeurs internationaux comme Harrods, Liberty ou Lane Crawford. Au sein de son atelier londonien, elle encourage les nouveaux talents du design, les met en relation et les aide à émerger, tout en accompagnant les futures créatrices. Elle a récemment lancé un prix pour les femmes dans l'artisanat, en partenariat avec la Cardiff Metropolitan University dont elle est membre honoraire.

 

Philippe Malouin

Directeur du Studio Philippe Malouin. Britannico-canadien, Philippe Malouin est titulaire d’une licence en design de la Design Academy d’Eindhoven. Il a également étudié à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI) de Paris et à l’Université de Montréal.

Il a créé son studio en 2008 après avoir travaillé pour le designer anglais Tom Dixon. Philippe a également enseigné au Royal College of Art de Londres entre 2012 et 2015. Il est en outre directeur de POST-OFFICE, un cabinet d’architecture et de design d’intérieur. D’une grande diversité, son catalogue propose tables, tapis, chaises, lampes et luminaires, objets d’art et installations. Il compte parmi ses clients SCP, Marsotto Edizioni, Resident, OTHR, Hem, Ace hotel, Matter-Made, Established & Sons, Roll & Hill, 1882 Ltd., Kvadrat, Umbra Shift, Caesarstone, IZÉ, Swarovski, Bloomberg, Aesop ou encore Touch Digital.

À New York, Philippe est représenté par la galerie Salon 94 Design. Il a récemment remporté le prix du « Designer de l’Année » décerné par le magazine Wallpaper*. Philippe vit et travaille à Londres, où il dirige son studio de design.

 

Shohei Shigematsu

Associé et Directeur d’OMA New York. Entré chez OMA en 1998, Shohei Shigematsu dirige le bureau de New York depuis 2006 ; Il est associé depuis 2008. À son actif : la rénovation du siège new-yorkais de Sotheby's, la construction de tours de luxe à San Francisco et Miami ainsi que du premier immeuble d'OMA à New York, un complexe résidentiel au 121 East 22nd Street. Shohei s’est illustré par la réalisation de sites culturels tels que le Quebec National Beaux-Arts Museum et le Faena Arts Center à Miami Beach. L'agrandissement du Buffalo’s Albright-Knox-Gundlach Art Museum est actuellement en cours, ainsi que la construction d'un second bâtiment pour le nouveau musée. Il a aussi conçu des expositions pour Prada, la Venice Architecture Biennale, le Metropolitan Museum of Art, Park Avenue Armory et la première rétrospective américaine de Dior aux Denver Art Museum et Dallas Museum of Art. Il supervise les projets de l'OMA au Japon, dont un nouveau centre d'affaires à Fukuoka (2020) et la première tour à usage mixte d'OMA à Tokyo pour Mori Building Co, Ltd.