30
Janvier
2019
|
16:50
Europe/Amsterdam

ANNONCE DES FINALISTES DU LEXUS DESIGN AWARD 2019

Six solutions transformatrices exploitant la puissance d’un design innovant pour créer un avenir meilleur

Lexus a annoncé aujourd’hui les noms des six finalistes du Lexus Design Award 2019. Cette année, les finalistes du concours ont utilisé la technologie d’une manière encore plus créative afin de faire naître de nouvelles idées et de conceptualiser des solutions transformatrices susceptibles de changer la vie. Les solutions basées sur les concepts présentés ci-dessous s’intéressent aujourd’hui aux défis de demain comme les matériaux biodégradables, les sources d’énergie renouvelables et la réduction de notre empreinte carbone.

Les six finalistes suivants ont été retenus parmi 1548 candidats. Ils vont désormais entrer dans la phase de création de prototype en bénéficiant du soutien permanent de Lexus :

  • Algorithmic Lace, Lisa Marks (Etats-Unis); soutien-gorge 3D en dentelle sur-mesure pour les survivantes d’un cancer du sein.
  • Arenophile, Rezzan Hasoglu (Turquie / Pays de résidence : RU); Projet explorant l’association entre le sable du désert et différents types de liants pour créer des produits.
  • Baluto, Jeffrey E. Dela Cruz (Philippines); Système d’habitation modulaire conçu pour résister aux tremblements de terre et aux inondations.
  • Green Blast Jet Energy, Dmitriy Balashov (Russie); Une turbine qui capture le souffle des réacteurs d’un avion au décollage et le convertit en énergie.
  • Hydrus, Shuzhan Yuan (Chine); Equipement d’urgence permettant de lutter plus efficacement contre une marée noire offshore.
  • Solgami, Prevalent (Ben Berwick) (Australie); Store de fenêtre produisant de l’électricité et venant en appui de l’éclairage intérieur.

Pour préparer la phase de création du prototype, Lexus a organisé un atelier sur deux jours avec les mentors à l’Intersect by Lexus qui vient d’ouvrir à New-York. Les finalistes y ont bénéficié des conseils pratiques de quatre créateurs mondialement reconnus : Jessica Rosenkrantz, Shohei Shigematsu, Sebastian Wrong et Jaime Hayon.

John Maeda, technologue et jury pour l’édition 2019 du LDA : « Les projets soumis cette année révèlent une conscience aiguë de la mise en réseau de notre monde et de la nécessité d’avoir une plus grande conscience sociale. » À propos de la transformation à l’œuvre dans la réflexion sur le design, il a déclaré : « Clairement, la synthèse entre le design traditionnel et algorithmique est en cours dans l’esprit des designers qui veulent résoudre les plus grands problèmes de notre monde. En continuant à soutenir et à promouvoir cette nouvelle génération de designers, je suis certain que nous aurons un avenir meilleur. »

Jaime Hayon, mentor du LDA 2019 : « Les finalistes sont très intéressants et certains repoussent vraiment les frontières. J’ai également été inspiré par ma participation à l’atelier des mentors qui m’a donné l’occasion d’interagir avec une jeune génération qui voit la technologie du 21ème siècle sous un angle neuf. En outre, la diversité des horizons dont sont issus les mentors constitue un enrichissement pour l’ensemble du projet. »

Les finalistes pourront rester en lien avec chaque mentor au cours du développement de leur prototype dans les mois précédant la semaine du design de Milan (Milan Design Week) en avril. Leurs prototypes seront présentés dans l’espace Lexus dans le cadre de la Milan Design Week 2019. Quatre chefs de file du design, de réputation internationale, désigneront, le 8 avril, le lauréat du Grand Prix du Lexus Design Award 2019.

D’autres informations concernant la présence de Lexus à la Milan Design Week 2019 seront communiquées mi-février.

Lancé en 2013 en coopération avec designboom, le Lexus Design Award est un concours international de design qui cible la génération future de designers de tous les pays. Avec cette initiative, Lexus cherche à encourager les idées qui contribuent à la société en soutenant des créateurs dont les travaux peuvent aider à rendre le futur meilleur. Le Lexus Design Award donne à six finalistes l’opportunité unique de travailler avec des designers de renommée mondiale qui jouent le rôle de mentors pendant la phase de production des prototypes de leurs créations. Les prototypes sont ensuite exposés dans le cadre de l’un des plus grands salons du design.

FINALISTES DU LEXUS DESIGN AWARD 2019

Algorithmic Lace

Ce soutien-gorge est conçu pour les femmes ayant subi une mastectomie. Il est réalisé sur mesure grâce à une nouvelle méthodologie qui utilise une structuration algorithmique pour créer une dentelle 3D. Cela permet d’éviter les éléments d’un soutien-gorge qui provoquent une sensation d’inconfort après cette chirurgie tout en permettant à chaque femme d’aborder sa nouvelle vie avec confiance.

Lisa Marks, États-Unis

Lisa Marks est une spécialiste du design industriel qui se concentre sur l’association entre la recherche artisanale et le design algorithmique afin de promouvoir des méthodes durables susceptibles d’aider les communautés d’artisans. Lisa a obtenu un MFA (Master en Beaux-Arts) de Parsons School of Design et enseigne actuellement au Georgia Institute of Technology.

Arenophile

Ce projet explore une nouvelle application du sable du désert, un matériau présent en abondance dans la nature, et peu utilisé. En créant des matériaux composites à partir de sable du désert et de liants non toxiques, le projet propose de nouveaux produits issus de l’expérimentation et de la recherche.

Rezzan Hasoglu, Turquie / Pays de résidence : Royaume-Uni

Rezzan Hasoglu est une designer produit basée à Londres. Elle est diplômée du Royal College of Art. Elle a une approche très pragmatique du design qui utilise également les outils numériques. Elle s’intéresse particulièrement à la recherche et à l’expérimentation inspirées par les phénomènes naturels et cherche les moyens de traduire les nuances culturelles en objets concrets en explorant les processus et les matériaux.

Baluto

Le projet Baluto se veut une solution pour les terres basses menacées par les inondations. Il s’agit d’une stratégie de construction qui assure un espace habitable sur la terre ferme capable de résister à une élévation soudaine du niveau des eaux.

Jeffrey E. Dela Cruz, Philippines

Jeffrey Dela Cruz est diplômé en architecture de l’université Saint Louis, Baguio City, Philippines. Il offre une interprétation des formes, des matériaux et des structures traditionnels des Philippines. Il espère que son travail pourra à terme influencer la recherche.

Green Blast Jet Energy

Green Blast Jet Energy permet de capturer l’énergie produite par le souffle des réacteurs d’un avion qui décolle pour la mettre au service de différents besoins dans les aéroports.

Dmitriy Balashov, Russie

Dmitriy Balashov est un spécialiste du design industriel. Il a étudié à l’université technique nationale Bauman de Moscou. Il trouve son inspiration dans les idées originales et innovantes qui offrent confort et rationalité.

Hydrus

Hydrus est un équipement à utiliser dans les situations d’urgence pour traiter les marées noires offshore. Cet équipement ne se contente pas de contribuer à la résolution du problème. Il encourage également les individus à s’occuper des changements de notre environnement.

Shuzhan Yuan, Chine

Shuzhan Yuan est un designer produit diplômé de l’université de technologie. Son but est d’utiliser le design pour susciter la réflexion sur les aspects importants de notre vie. Il compare le design à l’étude et l’interprétation de ce monde inconnu.

Solgami

Solgami utilise la géométrie origami pour offrir aux habitants des immeubles un lien plus étroit avec leur environnement extérieur. Cette structure, conçue comme un store de fenêtre, adopte une géométrie qui protège l’intimité et permet à l’utilisateur de choisir entre un éclairage intérieur plus puissant ou la production d’électricité.

Prevalent (Ben Berwick), Australie

Ben Berwick dirige Prevalent, une start-up dans l’architecture, spécialisée dans l’espace social et la technologie spatiale. C’est un spécialiste du design avancé. Il a obtenu un Master d’ingénierie dans le cadre d’une bourse à l’Université de Tokyo et fait des études d’architecture à l’université de Sidney où il enseigne.

MENTORS

Jaime Hayon, Artiste – Designer, Hayon Studio 

Jaime Hayon, artiste et designer espagnol, est né à Madrid en 1974. Il a présenté sa vision artistique pour la première fois avec ses installations « Mediterranean Digital Baroque » et « Mon Cirque ». Ces collections placent Jaime à l’avant-garde d’une nouvelle vague qui gomme les frontières entre art, décoration et design et le renouveau des objets beaux et complexes dans le contexte de la culture contemporaine du design.

Jaime a continué d’affiner sa vision dans des expositions et des présentations individuelles dans de grandes galeries et des salons d’art et de design dans le monde entier. Après avoir créé Hayon Studio en 2001, sa clientèle très diverse l’a amené à travailler dans plusieurs domaines et avec différents moyens dont l’ameublement pour b.d. barcelona, Cassina, Fritz Hansen, &Tradition, et Magis; les luminaires pour Parachilna, Metalarte et Swarovski; et les objets sophistiqués pour Bisazza, Lladró et Baccarat. Il a également assuré toute l’architecture intérieure pour de grands hôtels, restaurants, musées et magasins dans le monde entier.

Jessica Rosenkrantz, Co-fondatrice et directrice de la création, Nervous System

Jessica Rosenkrantz est une artiste, designer et programmatrice. En 2007, elle a été la co-fondatrice de Nervous System, où elle travaille actuellement comme directrice de la création. Dans son travail, elle s’intéresse à la façon dont la simulation des processus naturels peut être utilisée dans le design en association avec la fabrication numérique pour créer des produits uniques et sur-mesure. Elle a étudié la biologie et l’architecture au MIT et à la Harvard Graduate School of Design. Elle enseigne le design au MIT depuis 2016.

Shohei Shigematsu, associé et directeur d’OMA New York

Shohei Shigematsu est associé d’OMA et directeur du bureau de New York. Sho a réalisé plusieurs projets culturels dont le Milstein Hall pour l’Université Cornell, l’agrandissement du Musée National d’Art du Québec, le Faena Forum à Miami Beach et l’exposition du Costume Institute au Met. Il est impliqué dans de multiples projets dans des domaines très divers : projets culturels comme l’extension de l’Albright Knox Art Gallery, un agrandissement du New Museum à New York City et la rétrospective Dior au Denver Art Museum ou projets architecturaux avec deux tours de bureaux au Japon et trois tours résidentielles en Amérique du Nord à New York, San Francisco et Miami.

Sebastian Wrong, directeur du design, Established & Sons

Né à Londres, Sebastian Wrong est directeur du design pour Established & Sons. Designer produit, il a déjà été récompensé pour son travail et a plus de 18 ans d’expérience dans la production. Sebastian a d’abord fait des études de sculpture à la Norwich School of Art avant de créer sa première société de production en 2001. Dans son activité de designer, il a acquis une palette impressionnante de compétences techniques en s’impliquant aussi bien dans la création que la production. Sebastian a enseigné dans le troisième cycle au Royal College of Art de Londres et à l’ECAL en Suisse. En tant que designer, il a créé des produits qui ont rencontré le succès auprès du public et de la critique pour des grandes marques internationales. On trouve dans son portefeuille des projets très divers de mobilier, de luminaires, d’accessoires et d’exposition en galerie. Côté fabrication, il a collaboré avec plusieurs grands noms du design contemporain.

JURÉS :

Sir David Adjaye, Architecte / Directeur et fondateur d’Adjaye Associates, Londres et New York

Sir David Adjaye (OBE - Officier de l’Ordre de l’Empire britannique) a créé et dirige Adjaye Associates. Né en Tanzanie de parents ghanéens, il s’est imposé par une architecture visionnaire, empreinte de sensibilité artistique, caractérisée par des influences très diverses, une utilisation ingénieuse des matériaux et ses qualités sculpturales. Son plus grand projet à ce jour, le Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaine (National Museum of African American History and Culture) a ouvert ses portes sur le National Mall à Washington, D.C. à l’automne 2016. Le musée a été salué par le New York Times comme l’Évènement culturel de l’année (Cultural Event of the Year). En 2017, il a été anobli par la Reine Elizabeth II et distingué comme l’une des 100 personnalités les plus influentes de l’année par le magazine TIME.

Paola Antonelli / Conservatrice principale Département d’Architecture et de design du MoMA, New York

Paola Antonelli est conservatrice principale du département d’architecture et de design du musée d’Art Moderne, créatrice et directrice de la recherche et du développement du MoMA. Son objectif est de promouvoir la compréhension du design jusqu’à ce que son influence soit universellement reconnue et exploitée. Elle explore dans son travail l’influence du design sur l’expérience quotidienne en s’attachant à des objets et des pratiques négligés et en associant le design, l’architecture, l’art, les sciences et la technologie. Elle a été la commissaire de nombreuses expositions, a plusieurs ouvrages à son actif et a donné des conférences dans le monde entier. Elle a enseigné à l’Université de Californie, Los Angeles, la Harvard Graduate School of Design et les programmes MFA de la School of Visual Arts à New York. Paola Antonelli travaille actuellement sur la « XXII Triennale di Milano, Broken Nature », consacrée aux exemples de design et d’architecture dont le but est de réparer la relation entre l’homme et la nature mais elle s’occupe aussi de la réinstallation des galeries du design contemporain dans la nouvelle extension du MoMA ; elle travaille également sur une vidéo et série VR intitulée __&Design.

John Maeda, Technologue / Directeur international de Design computationnel et de l’Inclusion, Automattic

John Maeda est un dirigeant américain aux avant-postes de la convergence entre le design et les industries technologiques. Il a rejoint Automattic en 2016 en tant que Directeur international du design computationnel + Intégration (Global Head of Computational Design +Inclusion) après avoir été Design Partner chez Kleiner Perkins Caufield & Byers (KPCB), une entreprise leader dans le capital-risque. Auteur et orateur de réputation internationale, il a écrit plusieurs livres dont The Laws of Simplicity, Creative Code and Redesigning Leadership. Il a un diplôme d’ingénierie électrique et informatique du MIT, a obtenu un MBA à l’université d’Arizona et un doctorat de l’Université de Tsukuba au Japon. Il a également été membre du Technical Advisory Board (Comité technique consultatif) du Advanced Technology + Projects Group de Google et du Global Agenda Council on New Growth Models (nouveaux modèles de croissance) du Forum Economique Mondial. Il a été conseiller de John Donahoe, PDG d’eBay Inc. Avant de travailler dans le secteur industriel, Maeda était professeur de recherche au MIT Media Laboratory et a été le 16ème Président de la Rhode Island School of Design.

Yoshihiro Sawa, Président de Lexus International

Yoshihiro Sawa innove dans le domaine du design et de l’ingénierie automobile depuis plus de trente ans. Visionnaire mais pragmatique, il est reconnu comme un leader mondial dans son domaine. Sawa a contribué à la production de véhicules, plus efficaces et plus beaux, en mettant en pratique sa vision unique de l’harmonie entre la forme et la fonction. Il a dirigé plusieurs aspects de l’activité, de l’ingénierie au design ou au développement produit. Il possède donc une vision vraiment globale de la production automobile. Il s’en inspire pour son action au sein de Lexus en guidant la marque pour qu’elle tienne sa promesse de proposer des expériences étonnantes grâce à un design inspiré, une innovation permanente et des performances débridées.