Vaucresson, France,
06
Avril
2016

LEXUS LC : DU CONCEPT VISIONNAIRE À UN VÉHICULE ROUTIER ÉTONNANT

Premier numéro d’une série d’entretiens avec l’ingénieur en chef du LC, Koji Sato, et son designer en chef, Tadao Mori

Vaucresson - Nous avons rencontré récemment le designer en chef Tadao Mori et l’ingénieur en chef Koji Sato pour les interroger sur leur dernier projet pour Lexus, le tout nouveau Lexus LC. Point de départ de l’entretien, les défis que leurs équipes ont dû relever pour le développement du nouveau coupé de luxe signé Lexus.

Lexus Europe : Le Lexus LC a fait sensation lors de sa révélation au Salon de Détroit au début de l’année en apportant un démenti à la règle qui veut qu’une voiture de série ne soit jamais aussi radicale que le concept stylistique qui l’a inspirée. Comment avez-vous réussi à préserver pour le LC de série un design vraiment surprenant par sa proximité avec celui du concept LF-LC ?

Koji Sato : “On pourrait penser qu’il a suffi de transposer le concept LF-LC dans une version routière mais le projet s’est révélé beaucoup plus complexe. Toyoda-san, également séduit par le design du LF-LC, était tout à fait conscient que cela nous poserait un défi considérable, sans doute le plus grand depuis la création par Lexus de la première LS.

“En tant qu’ingénieur, je voulais que la voiture soit très performante tandis que mon collègue, le designer en chef Tadao Mori, voulait naturellement qu’elle ait une allure exceptionnelle. Et bien que nos disciplines soient différentes, nous avions en fin de compte le même objectif et nous avons travaillé ensemble pour trouver des solutions particulièrement imaginatives.

“Chaque élément du LC résulte d’une approche intégrée du design et de l’ingénierie. Ingénieurs et designers ont travaillé main dans la main au sein de cette équipe. C’est ce qui nous a permis de créer une voiture aussi exceptionnelle.”

Lexus Europe : Côté design, quel a été le plus grand défi ?

Tadao Mori : “Tout a été difficile mais l’architecture du véhicule – comment nous avons utilisé l’espace dans la voiture – a sans doute été l’aspect le plus exigeant : comment conserver une ligne de toit assez basse tout en préservant le confort à bord ou encore comment doter le véhicule de jantes 21 pouces sans avoir à surélever le capot.”

“En fait, pour créer un capot abaissé, les spécialistes de la suspension ont dû remanier les composants de multiples fois avant d’obtenir le résultat escompté. Il a fallu des mois de travail acharné mais les ingénieurs étaient tellement enthousiasmés par le design du LC qu’ils étaient prêts à se dépasser pour y arriver.”

Lexus Europe : Le nouveau LC bénéficie de nombreuses nouvelles technologies. Desquelles êtes-vous les plus fiers ?

Koji Sato : “Ce sont évidemment des éléments comme la construction en fibre de carbone et en aluminium des portières, l’intégration du système de sécurité Lexus Safety System+ et la nouvelle commande Remote Touch Interface associée au système multimédia 2017. Le LC inaugure également pour Lexus une transmission électronique ‘shift-by-wire’ (sans liaison mécanique). Mais pour être franc, les technologies offertes avec le LC en première mondiale ne sont pas ma principale préoccupation, ce qui m’importe plus est le résultat global et voir des conducteurs tomber amoureux de cette voiture.”

Tadao Mori : “J’ai été fasciné par la façon dont nous avons réussi à réduire à ce point les porte-à-faux avant et arrière en mettant au point les projecteurs les plus minces au monde qui utilisent des lentilles sophistiquées pour canaliser les faisceaux DEL. Nous avons également conçu des feux arrière très compacts qui sont dotés de miroirs double qui créent des jeux de réflexion infinis.”

Koji Sato : “Il faut citer une autre rupture avec la réalisation des tourelles de suspension en aluminium, ce qui nous a permis de gagner 10 kg par rapport à l’acier conventionnel.”

Lexus Europe : Est-ce que d’avoir le LF-LC comme modèle stylistique a été un avantage ?

Koji Sato : “En raison de la force du concept LF-LC, la forme définitive de la voiture de série s’est imposée très tôt et nous a amenés à adopter un processus de design différent de celui de la plupart des autres véhicules.”

Tadao Mori : “Cela nous a permis de nous concentrer à fond sur les détails du véhicule car nous en avons eu davantage le temps que pour d’autres projets.”

Lexus Europe : Vous êtes restés au plus près du concept pour le design extérieur du LC mais l’intérieur est assez différent de celui du LF-LC. Pour quelle raison ?

Tadao Mori : “Lorsqu’Akio Toyoda s’est assis pour la première fois à bord du LF-LC, il a été impressionné mais il nous a dit qu’il avait du mal à imaginer que cet intérieur soit celui d’une véritable voiture de passionné automobile.Nous avons donc travaillé pour créer un espace plus accueillant.

Nous voulions que le conducteur et le passager se sentent à l’aise, confortablement installés, ce qu’illustrent des détails comme les deux poignées placées à proximité du siège passager.

Les designers ont consacré beaucoup de temps à conduire la supercar LFA et d’autres voitures hautes performances pour mieux saisir comment répondre à la passion des ingénieurs pour une expérience de conduite exceptionnelle grâce au design de l’habitacle et à la localisation idéale de l’instrumentation et des commandes.”

Lexus Europe : De quelle équipe et de quel délai avez-vous disposé pour travailler sur le projet du LC ?

Koji Sato : “Il y a eu – et il y a – plus de 4 000 personnes impliquées dans le projet du LC et qui ont fait un travail fantastique. Cette voiture est dotée d’une plateforme complètement nouvelle qui a été mise au point en cinq ans au lieu de six habituellement. Cela a représenté un travail considérable mais un excellent exercice pour que chacun reste concentré sur l’objectif commun et réussisse à l’atteindre.”

Nous vous donnons rendez-vous pour découvrir, lors d’un prochain entretien, le système hybride multi-étages – une première mondiale dans une voiture de sport.

Contact
Sébastien Grellier
Directeur, Communication Presse, Relations Extérieures et Environnement
+33 1 47 10 82 07
Gaëlle Capin
Responsable Communication Presse
+ 33 1 47 10 81 09
Stéphane Chevalier
Attaché de Presse Toyota et Lexus
+33 1 47 10 82 55
Partager cette publication
Partager sur : Twitter
Partager sur : Facebook
Partager sur : LinkedIn
Dernières actualités